Le COS Coefficient d’Occupation des Sols

Le Coefficient d'Occupation des Sols (COS) était fixé par les communes et déterminait la surface constructible par rapport à la superficie du terrain. Our chaque zone du POS ou PLU . Le COS fixait ainsi donc la densité maximale de construction autorisée sur un terrain. En multipliant ce coefficient par la surface du terrain, on obtenait la surface de plancher  : nombre de mètres carrés de plancher susceptibles d'être construits. Le COS était  fixé par l’article 14 règlement du Plan d'Occupation des Sols (POS)   ou du PLU de votre commune.

ATTENTION : 

L’article 157 de la loi d’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR), en modifiant l’article L. 123-1-5 du Code de l’urbanisme, a supprimé, avec effet immédiat, la notion de Coefficient d’Occupation des Sols ("COS") depuis mars 2017

Nos conseils


La disparition du COS ne constitue pas une libéralité en matière de constructibilité. D’autres règles telle que le CES (coefficient d’emprise au sol) sont à prendre en compte . Il  est indispensable de vous renseigner auprès du service urbanisme de votre commune pour l'application d'éventuels bonus de constructibilité.

 

Questions /réponses


Quelle est la fonction du COS ? 


Le COS permet d'appuyer une véritable politique d'incitation foncière, en fonction des objectifs de la collectivité : un COS élevé incitera à la construction et à la densification (COS d'incitation), tandis qu'un COS faible permettra de maintenir un espace proche de son état naturel, et de sauvegarder une certaine qualité paysagère. Il peut également permettre de constituer des réserves foncières. Le COS pendant longtemps  a constitué l'un des éléments de la formation du prix du foncier en Guadeloupe.

 

Peut-on dépasser le COS ? 


Le dépassement de COS qui permettait de construire en surdensité en contrepartie d'une somme d'argent versée à la commune est supprimé. Il reste cependant possible, mais dans certaines conditions très précises. Il existe en effet des règles de dépassement de COS (logements sociaux, réglementation thermique, énergies renouvelables, etc.), contactez votre commune ou le CAUE pour de plus amples informations.


Règlementation


Article 157-IV de la  loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR)


POINTS-CONSEILS AUTRES ARTICLES DISPONIBLES

Conseils en communes annulés durant la période de confinement

Le conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de la Guadeloupe informe qu’en raison de la situation actuelle, toutes les permanences conseils en communes sont annulées jusqu’à nouvel ordre.Les demandes de conseils sont à effectuer soit par...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

Surface de plancher

La surface de plancher est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau clos et couvert, calculée à partir du nu intérieur des façades. Les loggias, toitures-terrasses, balcons ne sont pas considérés comme étant des éléments clos et couverts,...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

OPAH (Opération programmée d’amélioration de l’Habitat)

Une opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH), est une procédure concertée entre l'état, l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) et une ou plusieurs collectivités territoriales (commune, établissement public intercommunal, département) qui...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

Lotissement

Constitue un lotissement toute « division en propriété ou en jouissance d'une unité foncière ou de plusieurs unités foncières contiguës ayant pour objet de créer un ou plusieurs lots destinés à être bâtis »Le nombre de lot créés n’est plus pris...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS
Autres articles
de Points-Conseils
CONSEILS RUBRIQUES CONNEXES

Contactez-nous

Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de la Guadeloupe
Centre Commercial Le Pérou
Bâtiment B n°46
Petit-Pérou
BP 136
97181 Abymes Cedex
Tél : 0590 81 83 85 – Fax : 0590 81 74 76
Mail : contact@caue971.org