Les édifices menaçant ruine

Un édifice menaçant ruine est un immeuble bâti qui constitue un danger pour la sécurité publique. Le pouvoir de police relatif aux immeubles menaçant ruine appartient au maire ou au président de l’EPCI. Il lui revient de notifier au propriétaire un arrêté de péril qui peut prescrire la réparation ou la démolition dans un délai donné.                La procédure de péril s’applique à toute construction (bâtiment, mur, monument, balcon, cheminée) dont l’état n’offre pas les garanties de solidité suffisantes et représente une menace réelle pour les occupants, les voisins, les passants. NEn Guadeloupe, , compte tenu des nombreuses dents creuses liés à l’indivision les EMR sont de plus en plus nombreux, en particulier dans les centres bourgs où les dents creuses sont nombreuses.

 Attention ! Il ne faut pas confondre la procédure « Habitat insalubre » régie par le Code santé publique, avec la procédure de péril qui est fondée sur la sécurité publique. Les deux peuvent toutefois se cumuler


1 Quels types de bâtiments peuvent être visés par une procédure de péril?

Tous les immeubles bâtis peuvent faire l'objet d'un arrêté de péril, y compris les monuments funéraires au risque de surprendre.

 

2 Des gouttières ou un balcon peuvent-ils faire l'objet d'un arrêté de péril?

Tout ouvrage bâti (par opposition aux éléments naturels) peut faire l'objet de la procédure, pour peu qu'il représente une menace pour la sécurité publique. Balcon, corniche, gouttière, couverture, et même fondations peuvent représenter un risque.

A noter: Les panneaux publicitaires ne sont pas considérés comme des immeubles bâtis et ne peuvent donc pas faire l'objet d'un arrêté de péril.

3 Le maire peut-il prescrire la démolition d'un édifice protégé au titre des monuments historiques ?

La protection des monuments historiques ne relève pas des pouvoirs de police du maire, il appartient au Préfet de région de procéder à l'alerte en cas de péril. Toutefois, le maire doit informer le Préfet de région (Direction régionale des affaires culturelles – DRAC) de la nécessité de faire procéder aux travaux requis et en cas de péril imminent il doit mettre en place des dispositifs de précaution.

 

4 Que se passe-t-il pour les locataires occupant un immeuble frappé d'un arrêté de péril?

 

Si l'arrêté prescrit l'interdiction d'habiter, le juge des référés peut prononcer l'expulsion des occupants. La loi SRU a renforcé la législation en faveur des occupants en leur permettant d'invoquer un véritable droit au relogement dans des conditions décentes. Le propriétaire est tenu d'assurer l'hébergement ou le re logement décent des occupants.

 

Que se passe-t-il si les travaux prescrits ne sont pas réalisés?

Si les mesures prescrites par l'arrêté de péril ne sont pas réalisées dans le délai imparti, le maire peut, en cas d'urgence uniquement, ordonner l'exécution d'office des travaux. Les frais occasionnés sont à la charge des propriétaires.

La procédure de péril est-elle applicable en cas de catastrophe naturelle ?

Si la cause de la menace de ruine est d'origine naturelle, la procédure de péril n'est pas applicable et il appartient alors à la commune de prendre en charge les frais d'intervention sur les immeubles. Pour que la procédure de péril soit inapplicable, il faut que le phénomène naturel (inondation, éboulement, glissement de terrain, effondrement du sous-sol, chute d'arbre) soit la cause exclusive de la ruine.


REGLEMENTATION

·      Loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains (SRU) du 13 décembre 2000

·      Art. L. 511-1 et R. 511-1 à R. 511-12 du Code de la Construction et de l'Habitat

Sites de référence: 

·      https://www.service-public.fr/

·      https://www.legifrance.gouv.fr/

POINTS-CONSEILS AUTRES ARTICLES DISPONIBLES

Conseils en communes annulés durant la période de confinement

Le conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de la Guadeloupe informe qu’en raison de la situation actuelle, toutes les permanences conseils en communes sont annulées jusqu’à nouvel ordre.Les demandes de conseils sont à effectuer soit par...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

Surface de plancher

La surface de plancher est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau clos et couvert, calculée à partir du nu intérieur des façades. Les loggias, toitures-terrasses, balcons ne sont pas considérés comme étant des éléments clos et couverts,...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

OPAH (Opération programmée d’amélioration de l’Habitat)

Une opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH), est une procédure concertée entre l'état, l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) et une ou plusieurs collectivités territoriales (commune, établissement public intercommunal, département) qui...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS

Lotissement

Constitue un lotissement toute « division en propriété ou en jouissance d'une unité foncière ou de plusieurs unités foncières contiguës ayant pour objet de créer un ou plusieurs lots destinés à être bâtis »Le nombre de lot créés n’est plus pris...
publié le 28/04/2020 POINTS-CONSEILS
Autres articles
de Points-Conseils
CONSEILS RUBRIQUES CONNEXES

Contactez-nous

Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de la Guadeloupe
Centre Commercial Le Pérou
Bâtiment B n°46
Petit-Pérou
BP 136
97181 Abymes Cedex
Tél : 0590 81 83 85 – Fax : 0590 81 74 76
Mail : contact@caue971.org